Sélectionner une page

VOTRE PROF DE GUITARE

Jocelyn Guyomard débute la guitare à l’age de 16 ans en autodidacte.

Un an plus tard, après avoir appris quelques rudiments, il intègre un groupe de musiciens qu’il rencontre au lycée. Le répertoire “jazz-rock” plutôt complexe abordé par ses camarades l’oblige à passer beaucoup de temps sur l’instrument et la passion le gagne très rapidement.

Très vite le groupe se produit pour quelques sous dans les bars du coin ou des soirées privées. Le groupe “Azul” ira même jusqu’à remporter un concours inter-lycées des jeunesses musicales de france (JMF).

Les limites se sentent rapidement et il est temps de passer à un niveau supérieur. Une scolarité un peu lourde et dénuée de sens l’amène à la case “service militaire” où il apprendra la trompette mais sans grande conviction. Après cet épisode kaki il intègre le Centre d’Information Musicale (CIM) de Paris, école de jazz où il étudie “pour de vrai” la guitare avec le guitariste Philippe Petit (Barney Wilen, Michel Grailler, Riccardo Del Fra, Miroslav Vitous, Tal Farlow …)   qui lui enseignera l’art du travail et de la rigueur. Durant cette année il apprend l’harmonie, l’histoire du jazz et joue en big band de guitare des morceaux de Duke Ellington et de Miles Davis. C’est tout un univers qui s’offre à lui et, malgré le dur labeur, la passion ne s’éteint pas bien au contraire.

En 1991, après cette année parisienne, il entre au Centre Musicale et Créatif de Nancy (le CMCN aujourd’hui rebaptisé M.A.I., jeune école de musiques actuelles “à l’américaine”. De nombreux professeurs sortent d’un cycle d’études au Music Institute (MI) de Los Angeles et font bénéficier leurs élèves de toute une culture musicale et de techniques d’enseignement qu’ils ont tirés de maîtres comme John Scofield, Mike Stern, Robben Ford, Franck Gambale ou Scott Henderson. Il apprend encore et encore pendant les deux années de cycle pro avec Fredéric Loiseau, Yannick Robert, Philippe Canovas, José Barrachina. Mais ce sont aussi de belles rencontres et des ateliers avec Benoit Sourrisse et André Charlier, Franck Agulhon et des masterclass de très haut niveau avec Joe Zawinul (Miles Davis, Weather Report) ou Félix et Armand Sabal Lecco (Peter Gabriel, Prince, Sting, Jeff Beck, Paul Simon) par exemple.

De retour en Bretagne il joue dans diverses formations au fil des rencontres et commence à enseigner la guitare en parallèle. Les expériences musicales s’enchainent, du jazz, à la funk en passant par la musique celtique (avec Antan) en même temps que les cours jusqu’en 1998, moment où il décide de reprendre ses études à la Fac de musicologie de Rennes qu’il intégrera pour l’année 99/00. L’idée n’était pas la meilleure car paradoxalement c’est en Fac de musique qu’il pratiquera le moins. Cette déception et cette “erreur de trajectoire” le mèneront dans un tout autre domaine et ainsi il mettra la musique et l’enseignement entre parenthèses jusqu’en 2005 après un séjour de cinq ans à Paris où il s’est formé à l’ESAIG Estienne et à travaillé comme graphiste/développeur web en freelance .

Nouveau retour en bretagne … La musique revient petit à petit avec une folle envie de jouer à nouveau. Il intègre le groupe Vanou (chanson et musique irlandaise) et le groupe d’Axel Chill (chanteur “à textes”). Ces nouvelles expériences l’amènent à l’enregistrement de deux albums et des expériences de studio. D’autres formations verront le jour avec notamment des formules en duo guitare/voix qu’il affectionne particulièrement. D’autres expériences aussi variées qu’éphémères voient le jour lors de concerts d’un soir (Lise Vandooren et Yann Moroux trio, Lucky Peterson, Janco Blues Band, White Spirit 5tet …) Une nouvelle pause musicale s’instaure suite à l’emmenagement de son école (et de sa famille) aux Broussettes. Depuis 2019 c’est la reprise … Un duo (CarlaJane’n Jo) avec une jeune chanteuse de talent pour des “covers” aux arrangements personnels et le groupe In Media Res de Fabien Rogier le poête/slammeur, groupe dans lequel il retrouve de vieux comparses que sont Gabriel Jego et Jérome Coué.

Des projets à venir il y en a avec le concept Actinium Music (musique en solo totalement improvisée de type “intuitive” à caractère zen et méditative) et des compositions personnelles à mettre en forme et, qui sait, l’enregistrement d’un album personnel … Et Guitar School continue avec une formation en ligne à venir.